Présentation du blog

Mes carnets de voyages en Asie du Sud-Est
Ce blog est consacré à mes voyages en Asie du sud-est. Ce n'est que mon journal de bord. S'il comporte de nombreuses infos utiles, je ne prétends pas donner des conseils aux voyageurs. Il existe une fonction de recherche dans la colonne de droite qui vous permet de trouver des thématiques, ainsi qu'une fonction de traduction. Mes blogs ne sont que des récits, j'y relate mes aventures, mes impressions, mes rencontres.

Cela me fait tellement plaisir quand je voyage de recevoir des nouvelles ou un petit mot gentil. Et même après mes voyages, car ce blog représente beaucoup de travail. C'est le moyen le plus facile pour moi pour communiquer avec vous. Il vous suffit de poster des commentaires. Et si vous voyagez dans les parages faites-le moi savoir, via le blog.


Nouveau Voyage en Asie du Sud-Est

Avec une arrivée à Bangkok, un passage en Malaisie, et un retour en Thaïlande.
Voir plus bas sur cette page le carnet de route jour après jour.

Au fil de mes voyages en Asie

Articles les plus consultés

jeudi 17 janvier 2013

Jeudi 17 Janvier 2013 - SELAMAT DATANG MALAYSIA - HELLO MALAYSIA

Je viens d'arriver à George Town, capitale de l'île de Penang. Je suis trop heureuse.




De Hat Yai à George Town

J'ai correctement dormi. Oui, c'était calme, la nuit. J'ai dormi avec fenêtres ouvertes et le ventilateur fermé parce que lui il faisait trop de bruit. Comme chaque jour, c'est vers 6h30 que je me suis reveillée. C'est bien, je me suis préparée lentement. J'avais demandé à la réception de frapper à ma porte à 7h45, et c'est ce qu'ils ont fait, mais j'étais réveillée depuis longtemps, et... prête à partir...

A 8 hres j'ai rendu ma clé, je suis allée à l'agence qui est juste au coin. J'ai laissé ma valise et suis allée prendre mon café au restau local à côté. C'était un restau très musulman.





Si j'avais pu savoir qu'ils faisaient des crêpes le matin, je n'aurais pas acheté mes gaufres, mais donc, j'ai mangé mes gaufres avec un grand café noir (25 bahts) très bon, bien meilleur que plein de cafés qu'on a eus en Thaïlande, qui sont dégueus.



J'étais très en avance. Le minivan est prévu pour 9hres 30, on m'avait dit d'être là à 9h00.. J'ai attendu.

Mais il y a eu plusieurs autres voyageurs qui sont arrivés, et qui partaient, eux, pour la Thaïlande. Ils arrivaient de Malaisie.

J'ai discuté avec un gars qui habite à Koh Samui, et il m'a bien briefé sur le comment aller à Koh... les îles de ce coin là. Lui, il va à George Town pour faire un visa officiel au consulat de Thaïlande, car il y a une instance consulaire à Penang, c'est bien. Je le savais.

Deux autres gars se sont assis, des Australiens. Eux étaient arrivés d'Australie à Kuala Lumpur, avaient juste dormi une nuit à George Town, en face de la gare routière. et remontaient vers la Thaïlande, vers Koh Phi Phi...


Et puis enfin mon heure est arrivée, après que le minibus qui allait vers Krabi soit parti, le mien vers Penang est là. Avec moi, juste une fille, thaïe ou Malaysienne ? bien habillée, bien maquillée...

Nous partons à deux, à 9h15, avec de l'avance, tant mieux.

Nous nous sommes arrêtés a une autre agence pour prendre d'autres personnes : un monsieur, et une jeune fille. Le Monsieur, j'ai causé avec lui tout du long. Il est Malaysien, manifestement d'origine Chinoise. Il a 58 ans, et il ne voyage plus beaucoup me dit-il. Il va à Hat Yai pour faire des achats. Là, dans son sac, un balais pour astiquer les parquets, et plusieurs paquets de noix de cajou, d'amandes, de friandises de cette sorte. On a énormément discuté, évidemment il parlait super bien anglais comme les Malaysiens. C'est lui qui m'a appris qu'il y avait de gros grabuges au Mali et que la France avait envoyé un effectif de troupes militaires, je ne le savais pas.

L'autre personne, une jeune Coréenne, en short, jeunette, elle voyageait seule, comme beaucoup de jeunes coréens que j'ai connus lors de mon premier voyage en Malaisie.

On est arrivé à la frontière à 10h30. Il a fallu 15 minutes pour se retrouver en Malaisie !! Quelqu'un avait écrit une fois sur un forum que la frontière entre la Thaïlande et la Malaisie était la frontière la plus facile du monde à franchir, je peux le confirmer.

On quitte la Thaïlande. Pof un tampon de sortie sur le passeport, un enregistrement de votre visage par la caméra, et ils prennent la carte de débarquement qu'on a depuis qu'on est en Thaïlande.

Poste Malaysien, il faut prendre ses bagages avec soi. Pof un tampon d entrée, un enregistrement par la caméra, et autorisation de rester 90 jours en Malaisie ! Ensuite on met les bagages sur un tapis roulant électronique pour les visualiser, et c'est fini. On n'a même pas une carte d'immigration à remplir. Le monsieur qui voyageait avec moi, m'a dit que normalement cette fiche d'immigration était obligatoire, mais les 3/4 des postes d'immigrations ne le font plus.



Notre chauffeur

Beaucoup de cars, mais pas trop encore

Hello Malaysia !

Voilà, je suis en Malaisie ! Il est 11h00. J'avance ma montre d'une heure ... il est 12h00...

Dès que j'ai passé la frontière j'ai été heureuse. Je dois vous dire que j'ai eu les larmes aux yeux. Pourquoi donc ? peut être parce que j'avais le souvenir d'avoir déjà  été si heureuse ici la première fois que j'y ai séjourné.

La route, une autoroute, comme dans les pays les plus modernes du monde. La seule différence, ici, le long de la route ce ne sont pas des lauriers roses, mais des palmiers, des bananiers, des hévéas. Ca fait une grande différence. Ici, même une autoroute à 3 voies !



On m'avait dit que le parcours total mettrait quatre heures. Il a fallu une heure pour atteindre la frontière, de Hat Yai.  On a mis 3h30 au total entre Hat Yai et George Town. 
J'ai commencé à fatiguer. Les autres aussi, d'ailleurs. Mon compagnon, sympa, le monsieur Malaysien, s'est endormi.


Après une route monotone (Kuala Lumpur est annoncée sur un panneau être seulement à 450 km, c'est vraiment pas grand ce pays), il y a eu une bifurcation, sur la gauche pour Butterworth, et à droite c'était Ipoh, Kuala Lumpur... 
On a bien pris la route vers la gauche. Et puis très vite, j'ai vu apparaître "le pont", le fameux pont qui relie Butterworth et George Town. Il est incroyable ce pont, interminable.

Sur le pont de Butterwoth à George Town




Mon coeur battait très fort. Au loin, devant moi, la ville de Georges Town surgissait avec ses gratte-ciels le long de la mer. J'étais heureuse de revoir cette ville, je la dévorais de loin.









Voilà à quoi ressemble la ville de George Town : une photo d'Internet que je ne pourrais évidemment pas prendre moi même.

George Town - Image d'Internet

Mon hôtel : Le Mingood

On est entré dans la ville, j'ai reconnu le sanctuaire hindou, Nagore... puis le temple hindou le Sri Mahamariamam, on n'est pas loin de Chulia street, on approche... Je vois le City Hotel, je sais que je suis un peu derrière.

Et le minivan me dépose devant mon hotel, le Mingood. C'est-y pas beau ces transferts, pas besoin de prendre encore un taxi, ou de trimbaler ses bagages.




Le Mingood se trouve au dessus de la Caltex Petrol Station



Avant de quitter Hat Yai j'avais passe un coup de fil à Arthur, le manager de l'hôtel, (je l'ai connu il y a trois ans) qui a vécu et travaillé en Suisse, et qui parle le Français comme moi, et j'ai vérifié qu'ils avaient bien ma resa.

Il est 14h00, heure locale. J'ai mis 3 h 1/2, génial !

Quand je suis arrivée, je lui ai dit "j'ai juste un problème, je n'ai pas de ringgits, il faut que je trouve une machine". Pas de problème, j'ai installé mes bagages dans ma chambre et suis partie dans la Burma Street, au Seven Eleven, où il y a au fond, une ATM. J'étais un peu perdue, je ne sais pas me servir de l'ATM malaysienne, 1 ère fois, je ne sais pas quelle somme maximum je peux débiter, j'ai oublié... J'ai demandé de l'aide au caissier du 7/11, il a été adorable. Il m'a aidée à "withdraw" de la machine. J'ai demandé 1500 MYR. Ça a marché. Le gars me disait 1000 maxi, j'aurais peut être voulu 2000... C'est difficile de passer au début de la monnaie thaïe à la monnaie malaysienne, il y a un zéro de différence, faut pas se tromper.

Maintenant que j'ai de l'argent, j'ai acheté deux bouteilles d'eau (il faut que je m'habitue aux nouveaux prix) et deux cans de bière.

Pas de Chang ici. J'ai pris la moins chère, la Skoll, qui coûte 7,20 MR. Alors pour calculer combien ça fait en euros, il faut que j'ai une idée... j'ai ma machine pour l'instant. 1 MR = 0,248 euro, j'ai entré ça dans ma tête. Avec les bahts je n'en ai pas besoin de la machine, mais là, au début ....

Donc une petite bière, à 1,78 euros. Presque deux euros, bon, je sais, ce n'est pas donné, mais cela m'est indispensable..


Et puis, je crevais la dalle, donc avant de retourner à l'hôtel pour payer ma chambre, j'ai mangé.
Il était presque 15 hres !!


Sur le chemin, un indien, comme il y en a tant à George Town.

J'ai pris simple, un chicken curry massala, une petite portion (3,5 MR) + un riz, (1 MR)

Mais je ne vous dis pas ce que je me suis regalée. C'est du vrai indien comme en Inde. Quand on n'a pas mangé ça depuis longtemps, je ne vous dis pas ce que c'est le bonheur.





Il s'appelle Yasmine, je crois. Mais la devanture, c'est ça :


J'ai mangé pour 4,5 Mr, ça fait moins d'un euro. Donc si je mange comme cela j'équilibre le coût du logement qui est de 20 euros. 
J'ai payé ma chambre en revenant à l'hôtel. Je suis tranquille pour 4 nuits, 320 MR. 
Mon hôtel où j'ai déjà séjourné il y a deux ans, est super, je vais m'éclater de confort. Vous voyez ça ? C'est mon "4 étoiles" à George Town pour 20 euros.





Eh bien moi ce soir je prends un bain ! 

Quand j'étais dans cet hôtel à George Town, il y a trois ans, je prenais un bain chaque soir.

Après tellement de bambou huts, de douches froides, de rangements de valise à quatre pattes, sans voir clair... Je vais m''éclater de bonheur, enfin, le confort, enfin un pays moderne, qu'est ce que je me trouve bien ! Viva Malaysia !

J'ai un Wifi au top dans ma chambre. Et ça marche !!!!!!! je vais uploader des photos...

Et c'est calme dans ma chambre !!!!!!!!!!

Je vais traîner ici jusqu'à ce que je m ennuie. Je me sens trop heureuse en Malaisie.

Je suis restée dans la chambre un peu, parce qu il fait vraiment, vraiment, très, très, très chaud. Un petit problème de prise électrique à régler, car, la prise malaysienne est particulière, ce n'est même pas la prise british, et mon adaptateur n'établit pas le contact. Le gars de la réception m'a passé un adaptateur local, un bon, et ça marche.

J'ai marché au hasard dans la ville

Je ne suis sortie qu'à 16 hres. J'ai marché au hasard, sans carte, j'ai mes points de reconnaissance dans ma tête.

Je suis allée en direction de la mer. Pour moi George Town, ça représente l'Histoire, c'est les grands navigateurs, c'est les colonisateurs, et la mer, le port... Oui, ici, ce n'est pas la plage, et la mer est violente, elle passe par dessus le parapet.









Puis j'ai marché au hasard.
Et voilà les rues, quelques uns des monuments en vrac, que j'ai déjà vus, et que j'ai revus, et que j'aime revoir.



Dans la lebuh Muntri



La cathédrale ou église de l'Assomption (1786)

L'église Saint George

Le musée

The municipal  Council Hall


The Town Hall

Un bus...

L'Esplanade

La pier 

De gros bateaux accostent



La Clock Tower... of course... en hommage à  Queen Victoria



Dans la Pantai Street que l'on appelle toujours Beach Street



Un shopping de luxe aménagé dans un lotissement de vielles maisons restaurées 


Maison chinoise typique

Je me suis retrouvée dans le quartier Indien.

Le Sri Mahamariammam temple


Je suis passée par la Kapitan Keling Mosque 
Fondée par les premiers indiens musulmans qui se sont établis ici en 1801, C'est la plus grande mosquée de George Town. De style moghol.



Puis dans le quartier chinois. 

Et je me suis retrouvée dans la Chulia Street. Et oh, miracle je retrouve mon épicerie chinoise ou j'achetais mes bières bon marché.

Voila, il y a de la Chang et elle coûte 4 MR (la petite). J'en achète deux.

Cette épicerie, elle se trouve opposé au Seven Eleven, dans la Chulia Street. C'est juste un peu loin pour y aller, mais je crois que j'irai quand même y faire mes courses. Il n'y a que chez les Chinois qu'on peut trouver des bières au meilleur prix ! Et de la Chang !


De retour à l'hôtel
Je suis rentrée à 18 res passées. Non, le soleil ne se couche pas encore. Ça fait drôle. 
A 19h30, il faisait encore jour.



Oui, j'ai pris un bain moussant  :)





Je me suis trouvée ensuite tellement épuisée, que j'ai décidé de ne pas ressortir pour diner. J'ai déjeuné à 15 hres...
J'ai donc dîné de mes gâteaux thais et de mes bières.
Et puis je me suis mise sur l'ordinateur.



Et mon lit trop beau, il m'attend ! Sans moustiquaire. Et avec un drap de dessus...
Je n'ai pas encore pris le décalage horaire !


2 commentaires:

  1. Là ça devient plus intéressant à te lire .... Je te comprends que tu sois heureuse de retourner en Malaisie et que tu aies même la larme à l'oeil. J'en suis très contente pour toi car franchement quand je lisais tes posts sur l'endroit où tu étais en Thailande avec tes problèmes de bungalows etc .... ça ne me donnais vraiment pas envie d'y aller ... là je t'envie et j'y retournerai bien.
    Quel est le climat en ce moment en Malaisie ? je pensais que c'était la mauvaise période.
    Elles sont belles tes photos.. C'est avec le petit appareil que tu t'ai acheté ?
    Bonne continuation et profite bien de tout ...
    Chez nous nous avons eu un peu de neige ce matin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Evidemment, quand tu passes 13 jours sur une ile, a aller a la plage, a aller manger, etc etc, ce n est pas du voyage de decouverte, mais il faut de tout, et le repos j en ai besoin.
      Et Koh Lipe ... c est pas rejouissant ce que cela a pu changer rien qu en deux ans. Parce que j y avais deja passe 8 jours, et cette fois ci j y ai passe 13 jours... Pour dire que j en avbais la nostalgie. Et voila, les iles de Thailande, il ne reste plus rien de valbale.

      Ben oui, je t assure que j avais les yeux en larmes.
      J aime George Town, elle n a pas change, elle. Il n y a pas beaucoup de touristes, un peu bien sur, mais vraiment pas beaucoup. C est quand meme une ville inscrite au patrimoine de l Unesco, et c est merite.

      Oui, photos avec le petit Nikon achete a Bagan, en Birmanie. Il a l avantage d etre tout petit et leger. Nikon Coolpix 16 Mpix, wide 6X zoom. 4.6 - 27.6mm . Le nO de ref, je ne l ai pas sous la main, mais dans ma vallise. C est un modele recent, il est noir.

      La temperature ... bien 34 degres j evalue. Il faisait tres tres chaud cet aprem vers 14h 15 hres. Il fait tres beau, mais je crois savoir qu a Kuala Lumpur, il pleut. Et on m a dit que il y avait eu des inondations sur la cote est du cote des iles. C est un peu normal ce n est la bonne saison que pour la cote ouest en hiver francais.
      Je prefere etre ici meme seule, qu en France, de la neige sur la cote, merci ....

      Supprimer

Laissez-moi un message, un commentaire, car c'est la meilleure façon pour moi de communiquer et d'échanger avec vous. Et si c'est écrit "Aucun commentaire", soyez le premier (ou la) à réagir !

Si vous avez un compte Google, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante en étant loggué sur votre compte.

Sinon, choisissez "ANONYME".
Mais surtout si vous choisissez "Anonyme" PENSEZ A SIGNER VOTRE MESSAGE AU MOINS DE VOTRE PRÉNOM POUR QUE JE SACHE QUI M'ECRIT.

VOS MESSAGES M'ENCOURAGENT BEAUCOUP ET JE VOUS EN REMERCIE.