Présentation du blog

Mes carnets de voyages en Asie du Sud-Est
Ce blog est consacré à mes voyages en Asie du sud-est. Ce n'est que mon journal de bord. S'il comporte de nombreuses infos utiles, je ne prétends pas donner des conseils aux voyageurs. Il existe une fonction de recherche dans la colonne de droite qui vous permet de trouver des thématiques, ainsi qu'une fonction de traduction. Mes blogs ne sont que des récits, j'y relate mes aventures, mes impressions, mes rencontres.

Cela me fait tellement plaisir quand je voyage de recevoir des nouvelles ou un petit mot gentil. Et même après mes voyages, car ce blog représente beaucoup de travail. C'est le moyen le plus facile pour moi pour communiquer avec vous. Il vous suffit de poster des commentaires. Et si vous voyagez dans les parages faites-le moi savoir, via le blog.


Nouveau Voyage en Asie du Sud-Est

Avec une arrivée à Bangkok, un passage en Malaisie, et un retour en Thaïlande.
Voir plus bas sur cette page le carnet de route jour après jour.

Au fil de mes voyages en Asie

Articles les plus consultés

mardi 20 janvier 2015

Mardi 20 Janvier 2015 - De Amman à Bangkok

Aéroport d'Amman



Oui, la sale tête des fatigués


Le vol pour Bangkok est prévu à 1h45.


Le magnifique boeing 787 Dreamliner nous fait face. Je trouve qu'il est beau.


A 1 hre moins le quart, l'équipage embarque. Ça semble bon pour l'horaire. Oui mais ce n'est pas le nôtre. Avant nous il y a un vol vers le Koweit qui part avant nous. Là l'équipage est un petit peu plus.. tristounet, tout en noir. Moi j'avais pris la queue, et une gentille dame toute vêtue de noir, m'a dit de passer devant elle. Oui mais je me suis trompée, c'est pas ma file... je ne pars pas au Koweit...


L'équipage de Royal Jordanian est tout de rouge vêtu.




Le vol 
On est monté à bord avec du retard. On devait partir à 1h45, on est parti avec 45 mn de retard.
D'autant plus qu'il en contient du monde cet énorme boeing.







Il y a des occidentaux, nous, en généralisant, mais aussi des birmanes, des chinois, et des Iraniens.. qui furent mes voisins de voyage. Aussi gros l'un que l'autre, un couple. Ils m'ont dit au moment du dîner, enfin, pas un diner, un lunch, comme leur plat était différent du mien, qu'ils avaient commandé des plats kasher "jewish food" ils me disent. Ils parlaient anglais, enfin je parlais avec elle qui était assise à coté de moi, et ils ont été sympa.

Seulement dès la collation avalée, (un sandwich salade et fromage, espèce de saucisson que j'ai retiré et j'ai demandé une bière car je mourais de soif. C'était une bière de Frankfort !  Je leur ai dit bye bye I try to sleep. Un somnifère, le masque, les boules dans les oreilles, et je me suis vite endormie.

8 hres, allumage des feux. On nous réveille. Je dormais bien. Je parle de 8 hres à l'heure d'Amman. On approche de Bangkok. On est au dessus de la Birmanie. Petit déjeuner sans intérêt comme tous à bord des avions. Mais une tasse de café quand même. 

Mardi 20 janvier 2015 - Arrivée à Bangkok

Je change tout de suite au premier change en sortant de l'immigration. À un taux désastreux comme je m'y attendais, 35,30 bahts. Je ne change que 45 euros. De quoi payer ma carte sim de téléphone, mon taxi jusqu'à mon hôtel, et les 500 bahts de caution pour la clé à l'hôtel.

Je vois que tous les opérateurs de téléphoniques sont présents dans l'aéroport. Je cherche AIS, celui que je prends depuis des années. Il se trouve après la porte 7, entre 7 et 6. Il n'y a même pas de queue. Cela se fait en un quart de seconde. La fille me met ma carte thaie dans mon téléphone. 150 bahts dont 100 bahts de communications incluses. C'est vraiment pas cher. Mon n° est un 09, ici aussi on n'en est plus aux 06 !

Mon n° est le 09 25 46 10 03

Le taxi

C'est écrit "public taxis".

J'ai beau demander autour de moi "I would like to share a taxi"... personne. Il n'y a dans la queue que des asiatiques en bande de presque 10, tous ensemble... et les occidentaux, ils vont vers Sukumvit.
Donc je vais payer mon taxi à moi seule.

On nous donne un ticket avec un numéro  J'ai le 5. Ça correspond au taxi qui est garé et qui doit nous prendre.

Le mien parle anglais pas trop mal. Il me demande 'taxi meter ?" Bien sûr, je dis oui. Je vois les 35 bahts de prise en charge d'affiché. Il me rappelle que je dois payer l'express way en cours de route.

Et puis très vite je lui demande : et si on ne met pas le meter, vous me prenez combien ? Il me dit 500 bahts, je fais bien préciser, all included ? L'express way etc... il me confirma que oui. Alors connaissant le prix des taxis aéroport jusqu'à mon hôtel, je choisis cette option, qui m'évitera les mauvaises surprises, pas d'extra pas de sur coût si embouteillage. Le chauffeur me dit thank you. Je pense que dans ce cas là, il se le met dans la poche.

Mon chauffeur a été très sympa. On a beaucoup discuté. Je suis arrivée au New Siam 2 à 14 h20. On a du mettre 40 mn en taxi, ça roulait très bien. C'est le temps que j'avais mais la dernière fois, mais tard, vers 23 hres.

Arrivée à l'hôtel 

Comme d'habitude je loge à Ban Lamphu, cad près de Khao San, mais de l'autre côté. J'ai acheté mes 3 premières nuits d'hôtel au New Siam 2. J'adore ce quartier, parce qu'il a conservé son caractère ancien, malgré quelques tours, mais malgré cela. Et on est au bord de la rivière, de la Chao Phraya, pratique pour se déplacer, et surtout, moi j'aime être près de l'eau dans une ville. Bon, je connais tout cela déjà, mais j'aime m'y retrouver comme si je revenais at home.




Je reconnais la gérante de l'hôtel et elle me reconnaît aussitôt.
Donc je suis très bien accueillie.






J'ai la chambre 3249. Je pense que je l'ai déjà eue cette chambre là.



Une douche, une organisation des affaires, je ressors pour changer de l'argent à mon changeur habituel, il est 18 hres. Merde... il est fermé. Une fille Thaïe me dit qu'il est allé travailler dans un autre endroit, mais qu'il sera ouvert demain à 11hres. Je retourne donc à l'hôtel ranger mes euros, et je ressors, avec mon peu de bahts changés à l'aéroport, pour acheter l'urgence. Je ne tiens plus debout par la fatigue, j'ai dormi... 4 hres...

Seven eleven, je ne trouve pas tout, faudra que j'aille dans un plus grand demain. J'achète une bouteille de Chang, de la lessive, un savon, une bouteille d'eau et une de pseudo ersatz de seven up, thai, qui s'avérera être très mauvais. Je suis tellement fatiguée, que je ne contrôle plus mes pas (je trouve les rues assez vides de touristes), et que je m'achète un sandwich au 7/11 et décide de manger dans ma chambre.
Une lessive, quelques rangements, la Chang je l'ai appréciée, je crevais de soif. Oui il fait chaud !!!!!! J'ai continué à écrire la suite de cette journée. Je prendrai le wifi qui est payant ici, que demain, ce soir je suis trop nase. Je me contente d'écrire mon article sur des fichiers textes.

20h15 locales. Je ne peux pas aller au delà, je tombe de sommeil. Pourvu que je ne me réveille pas à 3 hres de la nuit...
Jusqu'à minuit les portes des chambres voisines n'ont pas arrêté de claquer. Les gens rentrent, sortent, et claquent les portes. Faut dire aussi qu'ici il n'y a pas moyen de fermer la porte sans la claquer. Et on entend tout. Je ne vous dis pas les enfants... si encore c'était les Thaïs qui feraient du bruit, mais non, ce sont les étrangers en voyage !

Et à minuit je ne dormais toujours pas, et le pire c'est que je n avais plus envie de dormir. J'ai pris un demi comprimé somnifère. J'ai dormi. Mais à 2 hres du mat, re-réveillée. Je me suis rendormie mais jusqu'à 4 hres 30 du mat seulement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi un message, un commentaire, car c'est la meilleure façon pour moi de communiquer et d'échanger avec vous. Et si c'est écrit "Aucun commentaire", soyez le premier (ou la) à réagir !

Si vous avez un compte Google, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante en étant loggué sur votre compte.

Sinon, choisissez "ANONYME".
Mais surtout si vous choisissez "Anonyme" PENSEZ A SIGNER VOTRE MESSAGE AU MOINS DE VOTRE PRÉNOM POUR QUE JE SACHE QUI M'ECRIT.

VOS MESSAGES M'ENCOURAGENT BEAUCOUP ET JE VOUS EN REMERCIE.